Posts tagged ‘économie’

MERCI et VOUS pouvez compter sur moi aujourd’hui et demain comme hier ;-)

Merci! pour cette vidéo (mise en ligne 😉 … qui me rappelle que c’est VOUS qui donnez du sens et de la force à mon engagement politique! Dans le contexte difficile, ce n’est pas le moment de ne plus y croire, de tout lâcher, céder à la facilité… ! A la veille de mon rapport sur l’accès et le partage des ressources naturelles (rendu public lundi), encore merci !!!

avril 19, 2013 at 6:59 1 commentaire

Communiqué de Presse : Monsieur Hollande, je vous demande d’inscrire l’avenir de la sidérurgie au Conseil européen de demain!

Communiqué de Presse – le 6 février 2013

SB ArcelorMittalAlors que le groupe parlementaire des Verts européens ouvrait les rencontres organisées entre les parlementaires et les sidérurgistes européens, l’entretien avec la délégation de représentants syndicaux d’Arcelor Mittal a du être interrompu. Interrompu parce que plusieurs centaines de salariés venus de Florange en Lorraine, de Liège en Belgique, mais aussi du Luxembourg et d’Allemagne ont été empêchées par les forces de l’ordre françaises de manifester leur soutien au travail effectué entre leurs représentants et les eurodéputés, devant l’enceinte parlementaire.

Vidéo de la Manifestation des ArcelorMittal à Strasbourg

Pour Sandrine Bélier, eurodéputée EELV du Grand Est, engagée aux côtés des salariés de Florange : « Je regrette l’accueil réservé aux ouvriers et syndicats qui étaient venus témoigner de la situation dramatique qu’ils vivent au quotidien et exposer leurs attentes européennes. Cette journée devait être un des moments forts de l’engagement de l’ensemble du Parlement pour la sauvegarde de la sidérurgie européenne et permettre de mobiliser tous les députés européeens sur l’avenir de ce secteur. Cette journée devait être l’occasion de discussions pour engager ensemble les solutions et les perspectives que nous devons mettre en oeuvre pour sauver l’industrie sidérurgique européenne. »

Et Sandrine Bélier de conclure : « Pas plus tard qu’hier, au sein de notre hémicycle, le Président François Hollande appelait à une plus grande lutte contre la criminalité financière de grands groupes industriels et la défense des salariés européens. Les salariés menacés, par Arcelor Mittal, de perdre leurs emplois attendent des réponses européennes et rapides. Les sidérurgistes ont besoin de l’Europe qui protège et leur offre des perspectives d’avenir face à une stratégie destructrice de notre capacité industrielle. L’Europe a besoin d’une sidérurgie européenne.

M. Le Président, demain s’ouvre un important Conseil européen, je vous demande d’inscrire l’avenir de la sidérurgie européenne à l’Ordre du jour de ce Conseil. »

« Le pique-nique des métallos se transforme en bataille de rue à Strasbourg » sur L’Alsace.fr

février 6, 2013 at 6:45 Laisser un commentaire

Communiqué de presse : De l’urgence d’interdire certains pesticides, et plus largement d’agir au niveau européen

A la veille d’un débat clé au Parlement européen sur le déclin sévère des populations d’abeilles et de l’impact des insecticides, les Verts au PE ont appelé à une interdiction immédiate des insecticides controversés que sont les néonicotinoïdes et autres neurotoxines systémiques. Suite à la publication par l’Agence Européenne de Sécurité des Aliments (AESA) et par l’Agence européenne environnementale de rapports (1) confortant les inquiétudes quant aux néconicotinoïdes, les Verts au PE estiment disposer de suffisamment de preuves pour leur interdiction.

Suite au lancement de la campagne des Verts « Donner une chance aux abeilles »*, Sandrine BELIER, membre de la Commission Environnement, Santé publique et Sécurité Alimentaire, déclare :

IMG_8021 « En tant que «bio-indicateurs» de l’état ​​de la planète, les abeilles jouent un rôle important pour notre écosystème et également pour notre économie. Mais comme le soulignaient les pétitionnaires reçus en début de semaine au Parlement européen, les menaces sont multiples – usage répandu d’insecticides, contamination du miel par les organismes génétiquement modifiés (OGM)… Les conclusions des deux agences européennes ne sont pas une surprise puisque les scientifiques et les apiculteurs tirent la sonnette d’alarme depuis près de vingt ans. Aujourd’hui, la seule action responsable est d’aller de l’avant en interdisant la commercialisation des néonicotinoïdes et autres neurotoxines systémiques. Compte tenu de la toxicité et de la longue demi-vie de ces substances dans l’environnement, ainsi que de leur impact désastreux sur les abeilles, cette interdiction pure et simple serait l’option la plus prudente pour la santé des abeilles et des citoyens européens.

DSC00535

José BOVE, Vice-président de la Commission Agriculture ajoute :

« Je me félicite des avis émis par l’EFSA sur trois pesticides (néonicotinoïdes), connus en France sous les noms de Cruiser, Gaucho, et Cheyenne. Ces opinions confirment ce que nombreux apiculteurs clament sur les toits depuis des années, ces pesticides déciment les essaims d’abeilles. Le Commissaire Tonio Borg doit résister aux pressions de Bayer et de Syngenta qui ne vont pas manquer de monter au créneau pour continuer à écouler leurs poisons. Il appartient maintenant au Conseil des Ministres de l’Environnement puis à la Commission européenne de prendre des mesures rapides pour que ces produits soient interdits à la vente dans les 27 états membres. Ils doivent bien entendu être interdits également à l’exportation. »

(1) Rapport de l’Agence Européenne de Sécurité des Aliments sur les néonicotinoïdes: http://www.efsa.europa.eu/en/press/news/130116.htm

Rapport de l’Agence Européenne de l’Environnement – Late Lessons 2: http://www.eea.europa.eu/publications/late-lessons-2

* Les Verts/ALE ont lancé une campagne afin de promouvoir et développer l’action de l’Union européenne pour les abeilles. Plus d’information sur la campagne « Donner une chance aux abeilles » à http://www.greens-efa.eu/give-bees-a-chance-9012.html

Avec Olivier Belval, Président de l'UNAF

Avec Olivier Belval, Président de l’UNAF

janvier 23, 2013 at 1:48 Laisser un commentaire

Tribune Terraeco : A Doha, le match nul des négociations climatiques

QatarPoint de vue – En direct de Doha, l’euro-députée Sandrine Bélier compare les tractations sur le climat à un bien triste match de foot.

Sandrine Bélier est euro-députée Europe Ecologie – Les Verts et membre de la délégation du Parlement européen à la conférence internationale sur le climat qui se tient à Doha (Qatar).

Aucun accord ni aucun compromis sur aucun sujet n’a été trouvé pour l’instant à Doha. Les discussions bloquent, encore une fois, sur la question des financements. A l’ouverture du Sommet officiel ce mardi… lire la suite de la tribune sur Terraeco

décembre 5, 2012 at 3:51 Laisser un commentaire

Economie de la biodiversité : Quel rôle pour les autorités locales?

Un rapport international sur les coûts économiques de la perte de biodiversité et les outils mis à disposition des autorités locales pour répondre à cette menace a été publié le 9 septembre à Cape Town. Ce rapport est le cinquième d’une série de rapports publiés par l’initiative internationale «L’économie des écosystèmes et de la biodiversité» (TEEB en anglais) sous l’égide de l’économiste Pavan Sukhdev.

Continue Reading septembre 14, 2010 at 11:02 Laisser un commentaire

Emplois verts: les eurodéputés appellent à réaliser le plein potentiel d’emplois verts en Europe

Le Parlement européen a adopté le 7 septembre un rapport sur le potentiel d’emplois d’une nouvelle économie durable. Les écologistes européens ont depuis longtemps poussé pour que l’Europe s’engage pour un vrai Green New Deal. Accéler la transition vers une économie durable est en effet la seule réponse viable aux crises économiques et sociales actuelles. Le soutien d’une large majorité de députés des différents groupes politiques est donc un signe très encourageant en vue de développer le potentiel énorme de création de nouveaux emplois verts et de transformer des emplois existants en emplois verts à travers l’Europe.

Continue Reading septembre 9, 2010 at 9:26 Laisser un commentaire

Quand Ecologie rime avec sortie de crise: retour sur les amendements votés hier en commission Environnement

(Vidéo Archives / intervention du 22 avril 2010)

Hier, la Commission Environnement du Parlement européen a adopté son «opinion sur le développement d’un potentiel d’emplois dans une nouvelle économie». Ce texte tombe à pic, au moment où le taux de chômage atteint les 10.1% au sein de la zone euro. Ce taux est bien sûr des plus préoccupants. Il s’agit aussi d’un indicateur et de la conséquence de la crise financière : notre vieux modèle économique a trouvé ses limites et n’est pas ou plus un système durable et protecteur des citoyens européens. Au travers de chacun des douze amendements que j’ai déposés (et dot 11 ont été repris, ndlr), j’ai voulu montrer qu’une économie durable génératrice d’emplois, de nouveaux emplois, constitue une véritable opportunité à même d’offrir à l’Union européenne la principale solution de sortie de crise.

Parmi les amendements que j’ai déposés et qui ont été adoptés hier, je retiendrai trois d’exemples.

Tout d’abord, la nécessité de penser la législation et les stratégies européenne et nationale à long-terme. En effet, le potentiel emploi d’une économie durable ne sera efficacement atteint que si et seulement si l’on s’écarte des purs intérêts économiques à très court terme et que l’on adopte enfin une vision à long terme. Un cadre législatif ambitieux et stable est la condition sine qua non pour favoriser les investissements dans les emplois verts.

Second amendement, celui faisant référence au rôle essentiel de la diversité biologique en tant que vecteur d’emplois. La mise en place de réseaux de protection comme Natura 2000, la gestion de la nature, et l’écotourisme sont des secteurs à fort potentiel et souvent négligés. Le rapport TEEB conduit par Pavan Sukhdev souligne par exemple que la conservation de 20 à 30% des océans mondiaux à travers un réseau d’espaces protégés pourrait générer la création d’un million d’emplois!

Enfin, j’ai mis l’accent sur le rôle des ONGs et syndicats qui constituent des acteurs importants d’une nouvelle économie verte en tant qu’employeurs mais aussi comme vecteurs de sensibilisation aux enjeux environnementaux.

Toutefois, la majorité des députés a refusé d’aller jusqu’à soutenir l’idée qu’un cadre solide et clair en matière de législation environnementale de l’Union offrirait des possibilités considérables de créer de nouveaux emplois dans des domaines tels que l’air, les sols, l’énergie, les services publics, l’agriculture, les transports et le management environnemental. Or, à mon sens, cohésion sociale et protection de l’environnement se complètent et se renforcent mutuellement. C’est dans cette direction que nous devons orienter notre stratégie économique! Il est urgent de mettre en œuvre rapidement, à l’échelle européenne, un Green New Deal de nature à nous permettre de sortir durablement des crises sociales, environnementales et économiques actuelles et à venir.

juin 3, 2010 at 10:43 2 commentaires


Livre : La Biodiversité, Une Chance…

Facebook

Twitter