Emplois verts: les eurodéputés appellent à réaliser le plein potentiel d’emplois verts en Europe

septembre 9, 2010 at 9:26 Laisser un commentaire

Le Parlement européen a adopté le 7 septembre un rapport sur le potentiel d’emplois d’une nouvelle économie durable. Les écologistes européens ont depuis longtemps poussé pour que l’Europe s’engage pour un vrai Green New Deal. Accéler la transition vers une économie durable est en effet la seule réponse viable aux crises économiques et sociales actuelles. Le soutien d’une large majorité de députés des différents groupes politiques est donc un signe très encourageant en vue de développer le potentiel énorme de création de nouveaux emplois verts et de transformer des emplois existants en emplois verts à travers l’Europe.

Ce texte est le fruit d’un long travail au sein du Parlement où six commissions parlementaires ont collaboré, dont la commission Environnement. Tout du long du processus, le groupe des Verts/ALE européens a réussi a constitué des majorités concernant les demandes des Verts les plus importantes. Le vote final d’aujourd’hui arrive à point nommé pour envoyer un signal fort aux Etats membres et à la Commission, puisque la Présidence belge veut adopter une stratégie Emplois verts dans ses conclusions du Conseil en décembre.

Points clé du texte:

– Tous les emplois sont des emplois verts ou peuvent le devenir: Le rapport s’appuie sur la définition de l’Organisation Internationale du Travail des emplois verts selon laquelle tous les emplois qui promeuvent le développement durable sont des emplois verts. Faire en soete que les emplois deviennent verts ne signifie pas d’avoir beaucoup plus d’emplois hautement qualifiés, mais plus largement l’adaptation des techniques et compétences.

Adopter une transition vers une économie verte: Le rapport souligne que l’Europe a besoin de devenir leader pour lutter contre le changement climatique et appelle les pays industrialisés à respecter l’Accord de Copenhague et à réduire les émissions de CO2 de 80-90% du niveau de 1990 d’ici 2050.

Adopter un cadre à long terme: La Commission et les Etats membres devraient déterminer les critères environnementaux et les incitations financières pour au moins 10 ans, comme les conditions à long-terme et la sécurité juridique sont des conditions sine qua non pour atteindre le plein potentiel d’emplois verts.

Travail décent: Le rapport souligne que pour optimiser le potentiel d’emploi, on doit se concentrer tout particulièrement sur le travail décent et sur la sécurité et la santé des employés. Afin d’anticiper les changements, éviter le chômage et s’assurer que les emplois verts sont des emplois décents, il est essentiel de promouvoir un dialogue social et des accords collectifs, renforcer la sécurité sociale, les systèmes de soutien au revenu et des initiatives de formation sectorielles pro-actives.

Une transition socialement juste qui profite à tous: Dans ce rapport, on retrouve le besoin de formation adéquate offerte en période de transition dans le but de permettre aux travailleurs ainsi qu’aux personnes sans emploi de profiter de cette transition.

La diversité biologique comme vecteur d’emplois: La mise en place de réseaux de protection comme Natura 2000 et l’écotourisme sont des secteurs qui emploient beaucoup et de plus en plus. Le rapport TEEB de Sukhdev souligne par exemple que la conservation de 20 à 30% des océans mondiaux à travers un réseau d’espaces protégés pourrait générer la création d’un million d’emplois !
Financement: Améliorer la durabilité devrait être inclus dans les perspectives financières des différents fonds, y compris les Fonds structurels et les Fonds de cohésion.

Parité des genres: Le rapport appelle les Etats membres et les partenaires sociaux à établir des objectifs pour atteindre la participation égalitaire des femmes et des hommes pour fournir des opportunités égales en matière d’éducation, de formation et de systèmes de recrutement.

Le rôle des ONG et des syndicats: Le rapport reconnaît la place des ONG et les syndicats à la fois en tant qu’employeurs et vecteurs pour la sensibilisation environnementale et donc acteurs à part entière d’une économie verte.

Advertisements

Entry filed under: embeded. Tags: , , .

ACTA reste inacceptable en l’état Le Parlement européen adresse un message sans équivoque aux gouvernements tentés par des pratiques inacceptables

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Livre : La Biodiversité, Une Chance…

Facebook

Twitter


%d blogueurs aiment cette page :