Posts tagged ‘emploi’

La Biodiversité une chance, Nous avons un plan B!

Présentation à la presse par Actes-Sud du livre que j’ai co-écrit avec Gilles Luneau, Rédacteur en chef de GLOBALMagazine.

Communiqué de Presse - Le Plan B_001Communiqué de Presse - Le Plan B_002

Publicités

octobre 4, 2013 at 2:38 Laisser un commentaire

Plan d’action européen en faveur de l’acier: Une action tardive et trop molle de la Commission

COMMUNIQUÉ DE PRESSE – Strasbourg, le 11 juin 2013

sidérurgieLes écologistes européens ont pris connaissance du plan d’action en faveur du secteur sidérurgique adopté ce jour par la Commission européenne. Ils estiment que ce plan n’est pas approprié pour répondre aux difficultés du secteur : de l’aveu même de la Commission, il faudra attendre entre 5 à 7 ans pour que les surcapacités se résorbent à la condition (optimiste) que la demande d’acier renoue avec son taux de croissance tendancielle. Entre-temps, la Commission fait le pari osé que la construction et l’automobile, les deux principaux consommateurs d’acier, regagneront suffisamment de couleurs que pour fournir des débouchés au secteur.

Pour Philippe Lamberts, eurodéputé belge membre de la commission parlementaire Industrie, Télécoms, Recherche, Energie:

« La Commission qui pointe les risques pouvant découler des ambitions environnementales et climatiques de l’UE pour la compétitivité du secteur ne comprend pas que le secteur lui-même pourrait être redynamisé par l’accélération de la transition écologique de l’économie : le déploiement à large échelle des énergies renouvelables – secteur déjà plus important en termes d’emploi que le secteur automobile – requiert beaucoup d’acier et les aciers arrivant sur le marché sont de plus en plus performants car plus légers, plus résistants et plus réactifs aux conditions du milieu ce qui réduit l’empreinte environnementale des bâtiments.»

Les questions se posant à l’égard des sources de financement à mobiliser pour stimuler encore davantage la R&D&I montrent à nouveau à quel point le pacte pour la croissance adopté par les Vingt-Sept en juin 2012 et doté de 120 milliards d’euros n’était qu’un écran de fumée : cet argent aurait dû être employé pour financer des plans comme celui-ci.

Pour Sandrine Bélier, eurodéputée française du Grand Est membre de la commission parlementaire Environnement, Santé publique et Sécurité alimentaire:

« De nouvelles technologies européennes, comme le projet « LIS » sur le site de Florange en Lorraine (France), pourraient pâtir du manque de lisibilité sur les financements qui seront alloués au secteur. Ce plan d’action laisse également planer de sérieux doutes quant à sa réalisation concrète. La réforme du régime des aides d’État est la bienvenue au regard de l’exemple d’ArcelorMittal. Ce dernier après avoir bénéficié d’importantes aides d’État, sape le marché européen du carbone et multiplie les licenciements en Europe. Pourtant, l’agenda de la Commission n’est pas clair sur cette révision législative dans la perspective des élections à venir au niveau européen. Il est regrettable de voir la Commission réagir tardivement et de manière aussi molle. Sa vision stratégique privilégiant la finance par rapport à la transition énergétique du secteur, pèsera lourd dans l’avenir économique européen. »

Et les deux eurodéputés de conclure :

« A l’image de ce qui a été fait pour les panneaux photovoltaïques, les écologistes demandent à la Commission de ne pas rester dans l’incantation lorsqu’elle aborde le protectionnisme dont l’UE est victime de la part des partenaires commerciaux et que les importations d’acier soient examinées du point de vue des conditions locales de production (subsides cachés, normes sociales et environnementales, en ce compris sur base des analyses sur le cycle de vie qui sont annoncées par la Commission) et dans l’esprit d’une concurrence juste.

Étant donné que le plan d’action peine à répondre à l’urgence du moment et que les mesures d’austérité continueront à saper le dynamisme économique européen, il est à craindre que de nouvelles restructurations seront annoncées. Nous demandons instamment à la Commission qu’elle propose un cadre législatif afin d’organiser une réponse coordonnée des États membres faisant face à un tel risque de la part d’une multinationale de l’acier. Ce cadre aura pour objectif d’éviter que ladite multinationale ne mette les pays concernés en concurrence et que ceux-ci ne nuise à l’intérêt général européen en se rendant coupable d’une forme de dumping pour préserver l’activité et l’emploi. »

juin 11, 2013 at 1:46 Laisser un commentaire

MERCI et VOUS pouvez compter sur moi aujourd’hui et demain comme hier ;-)

Merci! pour cette vidéo (mise en ligne 😉 … qui me rappelle que c’est VOUS qui donnez du sens et de la force à mon engagement politique! Dans le contexte difficile, ce n’est pas le moment de ne plus y croire, de tout lâcher, céder à la facilité… ! A la veille de mon rapport sur l’accès et le partage des ressources naturelles (rendu public lundi), encore merci !!!

avril 19, 2013 at 6:59 1 commentaire

ArcelorMittal : Florange ne doit pas devenir Gandrange

266979_493609124003542_1412527942_o (2) Communiqué de Presse des eurodéputé-e-s EELV
Strasbourg le 1er décembre 2012

Dans l’affaire des Hauts fourneaux de Florange, M. Ayrault annonçait hier soir qu’un compromis était trouvé. Le gouvernement renonce à la nationalisation au vu des engagements obtenus de M. Mittal : pas de plan social et un investissement sur les 5 prochaines années de 180 millions d’euros pour le maintien en état des fourneaux et la création d’une nouvelle activité sur la filière froide qui accueillerait les 635 salariés « orphelins ». Et ce en attendant que la France, la Lorraine, décroche le projet ULCOS de captage de CO2, projet européen dit pilote en matière d’énergies propres sur lequel la Commission européenne doit se prononcer le 13 décembre prochain et qui aux yeux de tous est le projet d’avenir du site.

Pour Sandrine Bélier, députée européenne EELV du Grand Est : « Mes pensées vont tout d’abord à l’ensemble des salariés et syndicats. Je souhaite saluer leur courage et leur détermination. J’ai appris au cours de ces 2 dernières années au fil des visites et discussions à les connaître et à mesurer les enjeux qu’ils portent et dont Florange est devenu le symbole. M. Mittal avait déjà fait des promesses : investissements pour la rénovation et la modernisation du site, non fermeture des Hauts fourneaux et exploitation au-delà de 2010, maintien de l’emploi. Aucune n’a été tenue alors qu’en même temps il bénéficiait d’abattements fiscaux, d’aides à l’emploi et à la recherche, qu’il était le premier bénéficiaire des surplus de quotas d’émissions de CO2 en Europe avec une valeur estimée de 1,89 milliard d’euros dont 33 millions d’euros pour le seul site de Florange *.

Je comprends l’inquiétude des salariés et syndicats et je continuerai à les soutenir. J’appelle M. Mittal à respecter ses engagements. Il doit cesser de se comporter en simple stratège financier pour adopter l’attitude d’un chef d’entreprise respectueux des hommes et des femmes dont les compétences et l’engagement font la force et l’atout de ses entreprises. »

Et Sandrine Bélier d’ajouter : « J’appelle le gouvernement et François Hollande à se montrer ferme et à exiger les conditions nécessaires pour assurer la pérennité des emplois de ce site viable et rentable. Je leur demande également de rendre public les moyens de pression et de sanction prévus si M. Mittal ne respecte pas sa parole.

La France et l’Europe doivent repenser en profondeur leurs politiques industrielles pour que cessent ces pratiques qui ne servent que les intérêts financiers. Nous devons repenser nos politiques d’investissement, de fiscalité, renforcer le dialogue social, moderniser et mieux structurer ces secteurs.

L’Europe est le bon cadre pour une révolution industrielle soucieuse de l’environnement reposant sur des processus efficaces d’un point de vue énergétique, une mobilité intelligente et les énergies renouvelables. Florange peut être l’exemple de cette politique gagnante pour les entrepreneurs, gagnante pour les salariés et gagnante pour la planète. Aujourd’hui le courage et la détermination politique c’est à Florange qu’il faut les montrer. Là ou Nicolas Sarkozy a échoué, François Hollande ne doit pas renoncer.

* étude de l’ONG Sandbag http://sandbag.org.uk

décembre 1, 2012 at 2:00 Laisser un commentaire

Emplois verts: les eurodéputés appellent à réaliser le plein potentiel d’emplois verts en Europe

Le Parlement européen a adopté le 7 septembre un rapport sur le potentiel d’emplois d’une nouvelle économie durable. Les écologistes européens ont depuis longtemps poussé pour que l’Europe s’engage pour un vrai Green New Deal. Accéler la transition vers une économie durable est en effet la seule réponse viable aux crises économiques et sociales actuelles. Le soutien d’une large majorité de députés des différents groupes politiques est donc un signe très encourageant en vue de développer le potentiel énorme de création de nouveaux emplois verts et de transformer des emplois existants en emplois verts à travers l’Europe.

Continue Reading septembre 9, 2010 at 9:26 Laisser un commentaire

Emplois verts : les eurodéputés appelent à réaliser le plein potentiel d’emplois verts en Europe

Le Parlement européen vient d’adopter un rapport sur le potentiel d’emplois d’une nouvelle économie durable. Après le vote, Sandrine Bélier, Eurodéputée d’Europe Ecologie qui a contribué au rapport au sein de la commission environnement, s’est exprimée ainsi :

Continue Reading septembre 7, 2010 at 4:46 Laisser un commentaire

Intervention sur le rapport parlementaire d’initiative sur la biodiversité

Retour en image sur les amendements déposés et votés avant-hier en commission Environnement.

juin 4, 2010 at 12:11 Laisser un commentaire

Articles précédents


Livre : La Biodiversité, Une Chance…

Twitter