Posts tagged ‘TTIP’

TAFTA, c’est (trop) bon pour qui ?

mai 16, 2014 at 2:17 1 commentaire

Interpellation de la Commission européenne sur le traité TAFTA

Je suis intervenue mardi 19 mars 2014 en commission Environnement du Parlement européen lors d’un débat avec M. Ignacio Garcia Bercero, négociateur en chef de la Commission européenne pour le traité TAFTA.

J’ai rappelé la vive inquiétude des écologistes quant aux risques que font peser ces négociations sur la politique environnementale, sociale et sanitaire en Europe. J’ai également demandé à la Commission européenne de fournir au Parlement européen les documents officiels de négociation pour que celle-ci donne lieu à un vrai débat démocratique en Europe.

mars 20, 2014 at 10:14 1 commentaire

Maïs OGM de Pioneer : L’opposition face au maïs OGM doit être reconnue par la Commission européenne

COMMUNIQUÉ DE PRESSE – Bruxelles, 11 février 2014

MaisLes gouvernements des États membres ont voté aujourd’hui, à l’occasion du Conseil Affaires générales, sur la proposition de la Commission européenne d’autoriser la culture d’une variété de maïs OGM dans l’UE pour la première fois depuis 15 ans. (maïs TC 1507 de la compagnie Pioneer-Dupont). Une forte majorité d’États membres (18) s’est prononcée contre une telle autorisation et seulement 3 États membres l’ont soutenue. Les Verts au PE demandent à la Commission de tenir compte de cette opposition et de retirer l’autorisation proposée.

Réagissant au vote des États membres, Sandrine BELIER, porte-parole Environnement des Verts européens a estimé que :

« Le Parlement européen (1), la majorité d’États membres et 80 % des citoyens ont clairement exprimé leur refus face à une nouvelle autorisation d’OGM. Mais l’absence de majorité qualifiée lors du vote d’aujourd’hui donne une nouvelle fois le dernier mot à la Commission européenne. Cette dernière parait prête à faire un cadeau à la compagnie Pioneer-Dupont et permettre l’autorisation d’au moins un OGM pendant cette législature.

Il est impératif que José Manuel Barroso, son Président, écoute et entende la majorité des Européens et retire sa proposition d’autoriser le maïs OGM de Pioneer. La Commission européenne doit cesser de tenter par tous les moyens d’imposer des choix qui semblent dictés par d’autres intérêts que ceux des consommateurs européens.

L’enjeu est capital pour la démocratie européenne. Alors que François Hollande rencontre cette semaine le Président américain et que le quatrième round de négociation du Traité transatlantique (TAFTA/TTIP) aura lieu à Bruxelles début mars, les dirigeants européens doivent faire comprendre à leurs homologues américains que les paysans et consommateurs européens refusent de se faire imposer leur alimentation par les multinationales. »

(1) Communiqué de presse du 16 janvier 2014 de Sandrine Bélier et José Bové « Les eurodéputés s’opposent à l’autorisation de mise en culture du maïs OGM »

février 11, 2014 at 5:20 Laisser un commentaire

Viande clonée en Europe: le Parlement européen ne doit rien laisser passer

COMMUNIQUÉ DE PRESSE – Bruxelles, le 18 décembre 2013

VacheTrois ans après que le Parlement européen se soit prononcé pour une interdiction totale et complète de la viande clonée sur le territoire européen, la Commission européenne revient aujourd’hui à la charge avec une proposition visant à l’autoriser à des fins alimentaires.

Pour José BOVE, député européen Vice-Président de la commission Agriculture et Développement rural :

« Le clonage animal pour la consommation humaine pose d’importants problèmes en matière de devenir des filières d’élevage. La substitution de biotechnologies animales au savoir-faire locaux des éleveurs, à la recherche participative par l’adaptation des races aux écosystèmes gérés par les paysans n’offrent aucune garantie pour les consommateurs en demande de produits de qualité. La technique et la science ne doivent pas être autorisées à reproduire ou tenter de reproduire la dynamique millénaire du vivant pour des motifs bassement économiques. Nos assiettes ne doivent pas devenir des déchèteries! N’ouvrons pas la boîte de Pandore de la manipulation du vivant animal. »

Pour Sandrine BELIER, députée européenne membre de la commission Environnement, Santé publique et Sécurité alimentaire :

« Cette proposition est une insulte au Parlement européen et aux citoyens qu’il représente. Est-il encore nécessaire de rappeler que plus de 60% des Européens (1) ne souhaitent pas consommer de viande clonée? L’empressement des négociateurs américains et européens de voir aboutir le nouvel accord transatlantique de libre-échange (TAFTA/TTIP) remet sur la table une proposition que le Parlement européen avait clairement rejetée. Les négociations commerciales ne doivent pas faire figure de cheval de Troie pour des mesures non-démocratiques et contraires aux valeurs de l’Union européenne. J’appelle la Commission européenne à respecter l’engagement de l’Union européenne à protéger ses citoyens et leur droit à une alimentation saine. »

(1) Sondage EUROBAROMETRE de 2008

décembre 18, 2013 at 1:12 Laisser un commentaire

Nouvelles menaces OGM en Europe

BléLe Parlement roumain a adopté fin juin 2013, un projet de loi qui utorisera la culture d’OGM dans les zones protégées telles que les sites Natura 2000. Ce réseau européen qui vise à préserver des zones de premièe importance pour la biodiversité européenne serait mis en danger par une telle décision. Si les Ministres de l’Environnement des Etats membres s’étaient engagés fin 2008 à mieux protéger ces territoires ensibles des cultures OGM, cette volonté n’a pas encore été traduite dans la législation européenne. J’ai donc interpellé afin de l’alerter sur les dangers si un tel texte devait être adopté et demander qu’enfin le réseau Natura 2000 soit une zone de non-droit pour les OGM.

En parallèle, une décision doit être adoptée aujourd’hui, 11 juillet, à Bruxelles sur la demande d’autorisation du MON810 déposée par Monsanto pour pouvoir légalement contaminer le miel et les produits de l’agriculture (aujourd’hui, en absence d’autorisation spécifique pour le MON810 dans le miel, la CJE considère que la vente de miel contenant des traces de ce maïs OGM est illégale) ainsi que sur le maïs Smartstax, de Monsanto et Dow AgroSciences, qui contient jusqu’à 6 gènes insecticides et 2 gènes de résistance à des herbicides, et pour lequel l’évaluation des risques a été extrêmement réduite.

La Commission européenne continue donc à autoriser l’importation de nouveaux OGM, alors même qu’elle reconnaît en publiant une réglementation sur l’évaluation des risques sanitaires, qu’ils n’ont jusqu’à présent pas été suffisamment évalués et qui refuse les clauses de sauvegarde invoquées par différents Etats-membres sur le seul maïs OGM actuellement autorisé à la culture. On s’attend également à ce que les négociations EU-US pour un accord commercial (TTIP) mettent la pression sur l’Union européenne pour assouplir sa réglementation sur l’évaluation des risques et les conditions d’autorisations des OGM. Ces développements tendent à nous alerter sur le fait que le danger de voir les OGM envahir nos champs n’a jamais été aussi grand.

Retrouvez ici le dernier article de la campagne des Verts européens sur les OGM.

Retrouvez ci-dessous la question écrite que j’ai adressée le 10 juillet 2013 à la Commission européenne :

« Sites roumains Natura 2000 et culture d’OGM

Le Parlement roumain a adopté fin juin 2013, un projet de loi autorisant les cultures d’organismes génétiquement modifiés (OGM) dans des zones protégées, y compris sur les sites faisant partie du réseau européen Natura 2000. Or, près de 23 % du territoire de la Roumanie est couvert par ce réseau « témoin de l’importance accordée par les citoyens européens à la biodiversité » selon les propres termes de la Commission européenne.

Le Conseil de l’Environnement de l’Union européenne de décembre 2008 s’est prononcé sur la protection des territoires sensibles et ou protégés par rapport aux cultures d’OGM. Les ministres de l’Environnement ont conclu à la nécessaire prise en compte des écosystèmes et zones géographiques particulières « présentant une haute valeur en matière de biodiversité et de pratiques agricoles spécifiques », et se sont accordés sur la possibilité de restreindre ou conditionner la culture des OGM dans les zones Natura 2000.

Ceci étant, je demande à la Commission européenne de bien vouloir me fournir les informations suivantes:
1. A-t-elle connaissance de ce projet de loi adopté par le Parlement roumain ?
2. Étant donné l’importance du réseau Natura 2000, ne juge-t-elle pas essentiel de protéger ces zones de possibles contaminations par des cultures OGM?
3. La Commission entend-elle proposer à cet effet de nouvelles mesures visant à interdire la mise en culture d’OGM dans les zones Natura 2000 ? »

juillet 11, 2013 at 10:37 3 commentaires


Livre : La Biodiversité, Une Chance…

Facebook

Twitter