Posts tagged ‘pêche’

Chalutage en eaux profondes : débats au Parlement européen

Hier soir, lundi 10 décembre 2013, le Parlement européen débattait du chalutage en eaux profondes. Les communautés végétales et animales marines en eaux profondes sont très variées et riches mais elles sont surtout fragiles et vulnérables. Tout est plus lent en eaux profondes : déplacements, reproductions, évolution… la reconstitution d’une population d’espèce détruite peut prendre des décennies, voire des centaines d’année.

En six ans, la pêche profonde a épuisé plus de 80 % des ressources halieutiques en eau profonde dans l’Atlantique Nord-Est. Ce n’est pas rendre un service aux pêcheurs, aux consommateurs ni aux citoyens de cette planète de continuer à autoriser cette pratique de pêche sur-subventionnée, non sélective et dévastatrice de nos fonds marins. Pour deux à cinq espèces commercialisables ce sont des centaines d’autres qui sont sacrifiées.

Retrouvez mon intervention en session plénière pour soutenir l’interdiction du chalutage en eaux profondes :

décembre 10, 2013 at 9:46 Laisser un commentaire

La réforme de la pêche mise en péril

La capacité de la flotte européenne est deux ou trois fois supérieure à ce qu’une pêche durable supposerait, alors que 39 % des stocks de poissons sont surpêchés en Atlantique du nord-est et plus de 88 % en Méditerranée. face à cette urgence, l’Union Européenne s’était mobilisée pour parvenir à un accord sur une réforme de la politique commune de la pêche. Il restait à voter son volet financier : le Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche. 20131023 FEAMPCe fonds ne dispose que de ressources limitées pour faire face à ce défi, il était donc essentiel que l’argent des contribuables européens soit efficacement utilisé pour assurer la durabilité de la pêche en Europe, l’avenir du secteur et le recouvrement des ressources halieutiques.

Pourtant, le vote qui a eu lieu au Parlement mercredi 23 octobre est une bien cruelle déception pour mes collègues Ecologistes et moi-même. Nous avions l’opportunité de mettre fin à l’utilisation des fonds européens à la surpêche et la surexploitation des stocks de ressources maritimes mais la majorité des eurodéputés en a décidé autrement. Ils ont choisi d’attribuer ces fonds européens à des pratiques loin d’être soutenables. On subventionne encore la surpêche en permettant la réintroduction de fonds directs encourageant de nouvelles capacités de pêche. C’est une bien maigre consolation de voir que la réintroduction des subventions pour de nouveaux bateaux a été refusée tandis que nos propositions d’augmentation des fonds attribués à la recherche et au contrôle ont été acceptées.

Retrouvez ici le communiqué de presse des Verts européens suite au vote.

octobre 23, 2013 at 3:30 Laisser un commentaire

La Biodiversité une chance, Nous avons un plan B!

Présentation à la presse par Actes-Sud du livre que j’ai co-écrit avec Gilles Luneau, Rédacteur en chef de GLOBALMagazine.

Communiqué de Presse - Le Plan B_001Communiqué de Presse - Le Plan B_002

octobre 4, 2013 at 2:38 Laisser un commentaire

Politique Commune de la Pêche : les comptes ne sont pas bons !

media_xll_5412082Mercredi 10 juillet, mes collègues de la Commission parlementaire de la Pêche voteront sur le volet financier de la réforme de la Politique Commune de la Pêche (PCP), le Fonds Européen pour les Affaires Maritimes et la Pêche (FEAMP).

Le député en charge du dossier M. Alain CADEC, souhaite commencer les négociations avec le Conseil directement sans laisser la possibilité pour l’ensemble du Parlement de s’exprimer sur cette question qui dépasse largement le périmètre de la gestion des pêches. Ce vote est d’autant plus nécessaire que le rapport adopté demain risque de ne pas être en accord avec la ligne définie lors du vote en plénière du 6 février dernier sur la réforme de la PCP ni avec l’opinion qu’a émise la Commission Environnement dont je suis membre.

Ainsi, des financements destinés à la construction de nouveaux bateaux, bannis dans la réforme de 2002 car contribuant à la surcapacité et donc à la surpêche, seraient réintroduits sous conditions dans la nouvelle programmation. Les Ecologistes européens craignent donc une régression alors même que l’objectif prioritaire de cette réforme était d’orienter résolument les pêcheries européennes sur la voie de la durabilité et que leur réapparition poserait un sérieux problème de cohérence. Elle serait en effet contraire aux engagements internationaux de l’UE et des Etats membre dans le cadre de RIO+20 et affaiblirait les positions européennes dans le cadre des négociations en cours à l’OMC.

De plus, il est question ici de l’utilisation de finances publiques. Il est difficile d’accepter que les 25 députés de cette commission parlmentaire décident seuls de la position du Parlement européen sur l’utilisation d’une enveloppe de plusieurs milliards d’euros. D’autant qu’un rapport de la Cour des Comptes, dont l’existence a été révélée la semaine dernière par le Nouvel observateur, montre que les subventions publiques dépassent le chiffre d’affaires généré par le secteur de la pêche (environ un milliard d’euros par an). Il est hautement regrettable que la France ne l’ait pas porté à la connaissance du public et des autres Etats membres lors des négociations. Le gouvernement a préferé renier ce constat d’échec et combattre les ambitions européennes de reconstituer les stocks de poissons et de faire de l’emploi une priorité.

Je vous invite à lire l’article du Nouvel Observateur (disponible ici) et la réaction de l’association BLOOM très mobilisée sur le sujet (disponible ici).

juillet 9, 2013 at 7:00 1 commentaire

Communiqué de Presse – Le Japon, grand prédateur marin

jaws-manEn rejetant la nouvelle régulation internationale de protection de cinq espèces de requins, le gouvernement japonais menace non seulement l’accord signé en mars par les 178 pays membres de la Convention sur le commerce international des espèces menacées (Cites) mais également la lutte mondiale contre les pratiques de surpêche. Cette décision est un regrettable signal envoyé par le Japon selon Sandrine Bélier, députée européenne EELV, membre de la Commission Environnement et de la Délégation en charge des relations avec le Japon du Parlement européen.

Pour Sandrine Bélier, députée européenne EELV:  » L’annonce du gouvernement de Shinzo Abe est consternante. Elle est d’autant plus regrettable que nous avons pu acter récemment des avancées notables au niveau européen et international dans la prise de conscience et la lutte contre la surpêche. L’Union européenne vient d’ailleurs de s’accorder sur une réforme plus durable de la politique commune de la pêche et a récemment interdit totalement la pratique de la découpe des ailerons de requin en mer. L’accord de mars de la CITES constituait également un progrès car comme bien d’autres espèces avant eux, les requins paient un lourd tribut à la convoitise des humains. Aujourd’hui, les cinq espèces visées par l’accord comptent parmi les espèces les plus menacées de l’océan. »

L’eurodéputée conclut : « La politique nippone met non seulement en danger les stocks halieutiques mondiaux mais également la coopération internationale dans le domaine de la protection des espèces menacées. Nous avons une nouvelle fois la preuve que le Japon ne respecte pas ses engagements et met en péril la biodiversité marine. »

mai 31, 2013 at 10:43 1 commentaire

Qui devrait avoir le droit de pêcher et comment?

Le groupe des écologistes européens a aujourd’hui organisé une conférence au Parlement européen sur un thème majeur et extrêmement d’actualité : le droit de pêcher. Avec les problèmes cumulés de la surpêche, des pollutions, des catastrophes pétrolières, du changement climatique et de l’acidification des océans, l’état de la biodiversité des mers et des océans est dans un état alarmant.

Continue Reading septembre 2, 2010 at 1:56 1 commentaire

Thon rouge: bravo Madame Damanaki!

En quelques semaines, les quotas de thon rouge attribués aux senneurs européens en Méditerranée ont été épuisés. Il appartenait aux autorités européennes d’en tirer la conséquence pour ne pas risquer de fragiliser encore plus les stocks en baisse constante. C’est ce qu’a fait Maria Damanaki, la Commissaire européenne à la pêche, au nom de la Commission.

Continue Reading juin 10, 2010 at 2:32 Laisser un commentaire


Livre : La Biodiversité, Une Chance…

Facebook

Twitter