Posts tagged ‘yannick jadot’

Communiqué de presse NDDL : beaucoup de bruit pour rien !

Le préfet de Loire-Atlantique, Christian de Lavernée, concluait ce matin l’année de « concertation » avec les associations mobilisées contre le projet de Notre-Dame-des-Landes. Il devait pour se faire annoncer un calendrier ainsi que la signature de deux arrêtés préalables aux travaux. Il n’en a rien été ce matin : aucun calendrier pour les travaux n’est avancé, les arrêtés ne sont pas signés.

Les élu-e-s écologistes dénoncent la communication dont les partisans du projet ont fait preuve dès vendredi.

Les promoteurs du projet doivent arrêter de prendre leurs désirs pour la réalité » expliquent les écologistes. « C’est de l’intox : une vaste opération de communication a été orchestrée pour prétendre une nouvelle fois que le projet avance, alors qu’il n’en est rien. Cela fait des mois que le préfet doit signer les arrêtés et annoncer un calendrier. Nous constatons simplement et objectivement que ce n’est toujours pas le cas »

Les réserves de la commission de dialogue n’ont pas été levées. Malgré la main tendue par les opposants dont il faut souligner la qualité du travail technique et la participation active à cette commission, l’État a clairement refusé de rouvrir le dossier et de travailler sérieusement sur les objections précises qui lui ont été soumises. En refusant d’intégrer l’arrivée d’avions moins bruyants ou en restant sur des chiffres absurdes sur les mouvements prévisibles (décollages et atterrissages en baisse en 2013 sur Nantes-Atlantiques), la DGAC a, de fait, confirmé par la faiblesse de son propre dossier, son parti pris en faveur du projet de Notre-Dame des Landes et sa vision idéologique du transport aérien et du développement du territoire.

Malgré ses affirmations, l’État a démontré son incapacité à accepter les contre-expertises : un projet d’Etat reste expertisé par les services de… l’Etat. C’est contraire à l’esprit de la commission de dialogue et à ses préconisations. Nous le regrettons profondément. Les élus écologistes tiennent donc à réaffirmer leur soutien aux associations (ACIPA – CDEPA – COPAIN) menant la lutte sur le site, dans un esprit de non-violence et de respect des personnes.

Mascarade de communication, mascarade de contre-expertise, les écologistes en appellent au Président de la République pour que soient respectées les préconisations des commissions de dialogue et d’experts scientifiques et que soit enfin engagées les études indépendantes nécessaires.

Jean-Philippe Magnen, Président du groupe EELV conseil régional des Pays de la Loire
Ronan Dantec, Sénateur EELV de Loire Atlantique
François de Rugy, Président du groupe écologiste à l’Assemblée nationale
Pascale Chiron, Présidente du groupe EELV à Nantes et Nantes Métropole, tête de liste écologiste pour les élections municipales à Nantes
Yannick Jadot, Député européen du Grand Ouest
Sandrine Belier, Députée européenne
Gaëlle Rougier, Conseillère régionale de Bretagne

Publicités

décembre 16, 2013 at 5:48 Laisser un commentaire

Le Parlement européen réaffirme l’urgence absolue d’agir pour Doha

Alors que le prochain sommet international sur le climat s’ouvre la semaine prochaine à Doha au Qatar, le Parlement européen dans une résolution ambitieuse, votée aujourd’hui, appelle les Etats à prendre des mesures à la hauteur de l’enjeu.

Voici nos réactions envoyées à la presse aujourd’hui avec mon collègue Yannick Jadot.

Pour moi, qui ferai partie de la délégation européenne qui se rendra à Doha : « Par le vote de cette résolution, le Parlement européen, une fois encore, fait preuve de déterminisme politique à lutter contre le changement climatique dans un contexte économique international pourtant difficile. Mais si le Parlement encourage les Parties à plus d’ambition, l’ensemble des écologistes et moi-même sommes conscients des enjeux et urgeons l’Union Européenne à réaffirmer son volontarisme et à rester leader dans la future négociation. Il faut aller au-delà de la simple consolidation du processus par le renforcement de nouveaux partenariats et de nouveaux objectifs afin de franchir une étape supplémentaire qui constitue, pour l’Europe et le reste du monde, une véritable opportunité de transition écologique de nos économies. Il est impératif de s’inscrire dans une vision de l’économie à long terme qui intègre la sortie de notre dépendance aux énergies fossiles. Il est de notre responsabilité de nous montrer exemplaires et de parvenir à convaincre la communauté internationale que c’est dans cette voie qu’il faut s’engager sans plus tarder »

Pour mon collègue Yannick Jadot, député européen membre du groupe de travail des Verts européens sur le Climat : « alors que la Banque mondiale vient d’alerter la communauté internationale sur les conséquences absolument dramatiques du statu quo en matière de lutte contre le dérèglement climatique, avec un réchauffement de 4°C d’ici 2060, Doha ne peut pas être qu’un rendez-vous poli en attendant 2015 où devrait se négocier enfin un accord international. Pour cela l’Union européenne doit montrer l’exemple. Malheureusement les derniers signaux sont inquiétants: laxisme en matière d’air chaud sous la pression de la Pologne; report d’une réglementation carbone sur l’aviation; non prise en compte des conséquences climatiques des cultures liées aux agrocarburants; resserrement insuffisant du marché carbone européen… L’Europe doit cesser de succomber aux conservatismes industriels et assumer ses responsabilités en soutenant enfin l’économie décarbonée du XXIème siècle. A Doha, montrons l’exemple ! »

Pendant 2 semaines, du 26 novembre au 7 décembre, 192 pays vont se réunir pour discuter de l’avenir du climat lors de la 18e Conférence des Parties de la Convention Cadre des Nations Unies sur le Changement Climatique.
Je serai présente à ce sommet international du 3 au 7 décembre pour les négociations.

novembre 22, 2012 at 11:52 Laisser un commentaire

Réforme de la PAC Maintenant ou jamais : Nos propositions pour un verdissement

Dans le cadre de la réforme de la Politique Agricole Commune (PAC), la délégation française d’Europe-Ecologie Les Verts au Parlement européen présente ses propositions dans un document interactif (avec dans l’ordre, José Bové (Vice Président de la Commission Agriculture), Sandrine Bélier, François Afonsi, Isabelle Durant, Michèle Rivasi et Yannick Jadot). Et dans le cadre de cette démarche collective, voici ma contribution :

« Il est crucial et urgent que la PAC soit réformée pour aider les paysans à produire de manière moins polluante et permettre aux citoyens de s’alimenter avec des aliments plus sains. L’agriculture biologique doit être un objectif à atteindre progressivement pour l’ensemble des agriculteurs afin que « manger bio » ne soit pas le privilège d’une minorité. En soutenant la rotation des cultures et en bannissant la monoculture, la PAC peut être l’instrument qui nous affranchit de l’utilisation quasi-automatique de procuits chimiques, tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre de l’agriculture.

La préservation de la biodiversité cultivée, l’amélioration des sols, la protection de nos ressources en eau et le bien être animal sont aussi les garanties à long terme du maintien de nos capacités de production et de notre sécurité alimentaire. Les vaches ont besoin de prairies et de protéines produites localement plutôt que de soja OGM importé.

La taille des troupeaux doit être en équilibre avec la taille des surfaces disponibles er les élevages industriels hors-sol doivent progressivement disparaître.

Le verdissement de la PAC que nous demandons passe par un abandon progressif mais rapide des pratiques agricoles polluantes, qui ne tiennent que grâce à l’utilisation massive d’énergies fossiles, de pesticides et d’antibiotiques. La délégation française d’EELV entend défendre une agriculture et une alimentation bonne et saine pour tous et la nature. »

novembre 16, 2012 at 4:40 Laisser un commentaire


Livre : La Biodiversité, Une Chance…

Twitter

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.