Posts tagged ‘pac’

Rendez-vous aux Journées d’Eté des Ecologistes à Marseille

Widget-JDECette année, les écologistes se retrouvent du 21 au 24 août à Marseille pour leurs Journées d’Eté.

Ecolocamp, Forums, Ateliers, Bilans de mandats, autant de temps et d’espaces pour échanger et faire progresser notre projet.

Je vous propose de nous retrouver autour d’un pot convivial dont je déterminerai le lieu et l’heure une fois sur place et en attendant, voici mon agenda de « travail » pour ces 4 jours :

MERCREDI 21 AOUT 2013 : L’ÉCOLOCAMP, LE LABORATOIRE D’ECOLOGIE NUMERIQUE ET D’ACTIONS MILITANTES

17h – 18h30 PRISM/Hadopi : La surveillance d’Etat généralisée est une réalité. Quels en sont les modalités et les dangers ?

La surveillance généralisée des réseaux se développe sous des prétextes de lutte contre le terrorisme ou de défense des ayant-droits culturels. Les affaires PRISM et AMESYS, la volonté de surveillance des réseaux d’échange, cachent une réalité peu reluisante. La protection de la vie privée de tous les citoyens et la neutralité du net ne sont pas des détails, mais une déclinaison numérique de nos libertés fondamentales. Prism /data perso / Amesys+Bull (logiciel Eagle) / Hadopi / Acte 2 Culture / Rapport Lescure (évolution de la législation)

animé par Frédric Toutain, ecologeek, avec Marc Rees (PC Inpact, Jean-Marc Manach, Benjamin Bayart (FDN / Quadrature), Isabelle Attard, députée EELV du Calvados, Sandrine Bélier, députée européenne, Christophe Cavard, député du Gard, président de commission d’enquête parlementaire sur le fonctionnement des services de renseignement français

20h – 21h45 Soirée : Pléniere de clôture Ecolocamp. Les écolos contre Big Brother : nos propositions pour une société du partage.

Comme la révolution industrielle et la révolution des transports, la révolution des télécommunications change en profondeur nos sociétés. Ces changements, difficiles à anticiper, entraînent leur lot de problèmes. Il est crucial que le pouvoir politique se penche sur la façon de mettre cette révolution technologique au service des citoyens, en les protégeant des abus en tout genre.
Les écologistes proposent de revenir au fondement de nos sociétés : le lien humain et le respect de l’environnement. Les progrès numériques doivent être contrôlés en ce sens.

animé par Fred Neau, animateur des ecologeeks, Pascal Durand, secrétaire national d’EELV, Sandrine Bélier, députée européenne, Sandrine Rousseau, conseillère régionale, membre du Bureau Exécutif en charge du programme et Journée d’été, Denis Granjean, secrétaire régional EELV de PACA, Yannick Jadot, député européen, Yann Moulier Boutang, économiste et essayiste, auteur de « Le capitalisme cognitif : la nouvelle grande transformation » (Éd. Amsterdam, 2007), Michel Briand, membre du Conseil National du Numérique, élu EELV de Brest, Fred Couchet (April), Lionel Maurel (Calimaq), André Gattolin, sénateur, membre de la commission culture, éducation, communication, Sergio Coronado, député

DES FORUMS :

JEUDI 22 AOUT 2013, DE 14H A 15H30 – AMPHITHEATRE FABRY

“Super Trash”, film de Martin Esposito

Production de “Mother & Son” et “In production”. Martin revient sur les lieux de son enfance : c’est aujourd’hui une gigantesque décharge à ciel ouvert. Il s’y installe, et essaye de recréer un univers vivable au milieu de la valse des camions. Au-delà de la dénonciation, ce film est une métaphore de notre monde loin de la culpabilité.
En présence du réalisateur Martin Esposito et de Sandrine Bélier, eurodéputée.

JEUDI 22 AOUT, DE 16H 1 17H30 – AMPHITHÉATRE MARION

Vivre mieux en Europe : Bilan de la délégation française des député-e-s Europe Ecologie Les Verts au Parlement européen

Nos 16 eurodéputé-e-s étaient encore sur tous les fronts ces douze derniers mois pour défendre une certaine idée de l’Europe, pour vivre mieux en Europe. Le chômage et l’austérité ne sont pas la faute de l’Europe, mais le résultat de son orientation politique actuelle. Et ce résultat c’est également une montée en flèche de l’euroscepticisme. Or les écologistes ne cessent de rétorquer qu’une autre Europe est possible, plus démocratique, de la transition écologique et de la solidarité.
Avec : la délégation française du groupe Verts/ALE au parlement européen.

VENDREDI 23 AOUT de 16h à 17h30 – AMPHITHÉATRE PEREZ

Les enjeux de la 2e conférence environnementale

Il y a un an, la première conference environnementale relançait la concertation sur la transition écologique après les illusions perdues du Grenelle de l’environnement. Un nouveau rendez-vous est prévu les 20 et 21 septembre prochain. Cinq chantiers sont annoncés : économie circulaire et déchets ; emplois de la transition écologique ; politique de l’eau ; biodiversité marine ; éducation à l’environnement et au développement durable. Où en est-on des 84 mesures annoncées en 2012 ? Quels sont les enjeux de ces nouveaux chantiers ?
Pour les ONG et EELV, le temps est venu de changer de braquet.
Animation : Helder de Oliveira. Avec : Bruno Genty, président de FNE ; Alain Chabrolle représentant l’Association des régions de France (ARF) à la conférence environnementale ; Cécile Ostria, directrice de FNH ; Ronan Dantec, sénateur ; Corinne Rufet, vice-présidente du conseil régional de l’Ile-de-France en charge de l’environnement ; Sandrine Bélier, euro-députée, Anne Bringault, CLER-RAC (sous réserve).

DES ATELIERS :

Jeudi 22 de 11h30 – 13h – LSH 406

Le scandale de la privatisation des semences.

A l’heure où Monsanto a lancé une offensive sans précédent, où Kokopelli est condamnée, où on cherche à assujettir les paysans à des mesures injustes de participation au financement des firmes de semences, la mobilisation des ressources génétiques disponibles à l’échelle locale doit être encouragée.
Animation : Sarah Feuillette, responsable de la commission agriculture et ruralité. Avec : Sandrine Bélier, eurodéputée ; Guy Kastler, syndicaliste anti-OGM ; Thierry Pradier, conseiller régional.

JEUDI 22 de 14h – 15h30 – LSH 405

Comment mettre fin à la spéculation sur les produits agricoles ?

La spéculation financière peut augmenter artificiellement les prix des produits agricoles de première nécessité. Elle pousse aussi à la déforestation et à l’exploitation intensive des sols. Plus que dans tout autre domaine, la logique financière est ici dévastatrice sur le plan social et environnemental.
Animation : Cyrielle Châtelain. Avec : Brigitte Allain, député EELV. Avec : Sandrine Bélier, eurodéputée EELV ; Ghizlaine Guessous, membre de la commission économie EELV ; Marc Dufumier, expert agronome de la FNH.

JEUDI 22 de 16h – 17h30 – LSH 205

Culture numériques et droits d’auteurs : séance de travail autour des suites à donner au rapport Lescure.

Comment combiner rémunération équitable des auteurs et financer la création tout en légalisant les pratiques libres sur Internet ? Quelles propositions pour soutenir la création musicale et audiovisuelle indépendante ?
Animation : Hervé Pérard. Avec : Sandrine Bélier, eurodéputée ; André Gattolin, sénateur ; Gaëlle Krikorian, commission partage 2.0.

VENDREDI 23 de 11h30 – 13h – LSH 205

Internet, la publicité et la gratuité

Free, bloquant la publicité, a déclenché une tempête dans le monde d’internet et des médias, qui dépendent de la pub. Internet a-t-il vocation à vendre du temps de cerveau disponible ? Y a-t-il des modèles internet et médias sans pub ? Comment se protéger de la pub sur la toile ?
Animation : Charlotte Nenner. Avec : Sandrine Bélier, eurodéputée ; Antonin Moulart, animateur de la campagne « Surfez couverts » ; Khaled Gaiji, co-président de l’association RAP (Résistance à l’Agression Publicitaire).

VENDREDI 23 de 14h – 15h30 – SALLE POLYVALENTE

Agir pour la biodiversité et contre les changements climatiques et la biopiraterie : quels instruments internationaux ?

Les prochains rendez-vous internationaux environnementaux seront déterminants. Nous devons faire entendre les propositions des écologistes pour des solutions qui comptent.
Animation : Benjamin Joyeux. Avec : Sandrine Bélier, eurodéputée ; Sergio Coronado, député ; Catherine Grèze, eurodéputée ; Yannick Jadot, eurodéputé.

SAMEDI 24 AOUT 2013

Cette année je ne resterai pas jusqu’à la fin des JDE. J’ai un excellent motif : Les 60 ans de mariage de mes grands-parents à Angoulême. Mais et j’ai préparé avant de partir des vidéos sur l’INITIATIVE CITOYENNE EUROPEENNE pour le forum des coopérateur-trices et sur la Commission parlementaire des PETITIONS pour l’atelier des secrétaires régionaux-ales.

Publicités

juillet 27, 2013 at 1:21 Laisser un commentaire

MERCI et VOUS pouvez compter sur moi aujourd’hui et demain comme hier ;-)

Merci! pour cette vidéo (mise en ligne 😉 … qui me rappelle que c’est VOUS qui donnez du sens et de la force à mon engagement politique! Dans le contexte difficile, ce n’est pas le moment de ne plus y croire, de tout lâcher, céder à la facilité… ! A la veille de mon rapport sur l’accès et le partage des ressources naturelles (rendu public lundi), encore merci !!!

avril 19, 2013 at 6:59 1 commentaire

Réforme de la PAC Maintenant ou jamais : Nos propositions pour un verdissement

Dans le cadre de la réforme de la Politique Agricole Commune (PAC), la délégation française d’Europe-Ecologie Les Verts au Parlement européen présente ses propositions dans un document interactif (avec dans l’ordre, José Bové (Vice Président de la Commission Agriculture), Sandrine Bélier, François Afonsi, Isabelle Durant, Michèle Rivasi et Yannick Jadot). Et dans le cadre de cette démarche collective, voici ma contribution :

« Il est crucial et urgent que la PAC soit réformée pour aider les paysans à produire de manière moins polluante et permettre aux citoyens de s’alimenter avec des aliments plus sains. L’agriculture biologique doit être un objectif à atteindre progressivement pour l’ensemble des agriculteurs afin que « manger bio » ne soit pas le privilège d’une minorité. En soutenant la rotation des cultures et en bannissant la monoculture, la PAC peut être l’instrument qui nous affranchit de l’utilisation quasi-automatique de procuits chimiques, tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre de l’agriculture.

La préservation de la biodiversité cultivée, l’amélioration des sols, la protection de nos ressources en eau et le bien être animal sont aussi les garanties à long terme du maintien de nos capacités de production et de notre sécurité alimentaire. Les vaches ont besoin de prairies et de protéines produites localement plutôt que de soja OGM importé.

La taille des troupeaux doit être en équilibre avec la taille des surfaces disponibles er les élevages industriels hors-sol doivent progressivement disparaître.

Le verdissement de la PAC que nous demandons passe par un abandon progressif mais rapide des pratiques agricoles polluantes, qui ne tiennent que grâce à l’utilisation massive d’énergies fossiles, de pesticides et d’antibiotiques. La délégation française d’EELV entend défendre une agriculture et une alimentation bonne et saine pour tous et la nature. »

novembre 16, 2012 at 4:40 Laisser un commentaire

Rappel: Projection, demain au Parlement, de « Sans terres et sans reproches »

« Un voyage chez les paysans résistants du Quercy, au cœur du parc Naturel des Causses, à l’heure de la mondialisation, de l’industrialisation de l’agriculture et de la baisse du nombre d’installation agricole. Qui se cache derrière nos assiettes et qui s’installe ? Rencontres locales pour le constat d’une guerre mondiale… » Voilà pour le pitch du film « Sans terres et sans reproches » que nous projetterons Mardi à 19h, au Parlement européen, à Bruxelles. L’occasion de débattre de la PACC avec Michèle Rivasi, Catherine Grèze, José Bové et la co-réalisatrice Stéphanie Muzard Le Moing et Jacques Maret, paysan, éleveur en bio et auteur du livre «Le Naufrage Paysan : Ou comment voir l’avenir en vert».

Je l’ai déjà dit à de nombreuses reprises: notre objectif est de porter le contrat écologiste dans toutes les sphères de réflexion, de toucher le plus grand nombre de citoyens et de convaincre les décideurs politiques de la nécessité de transition, entre deux modèles de développement, entre deux mondes, entre deux civilisations. « Sans terres et sans reproches » participe à cette démarche. Il fait la preuve que le changement est possible, que la résistance doit continuer, que l’Union européenne et son Parlement seraient bien inspirés d’étudier de plus près à la veille de la révision de la PAC. A nous d’agir ensemble!

« C’est un grand honneur pour la citoyenne rurale et artiste engagée autodidacte que je suis d’être accueillie au sein du Parlement européen, par les eurodéputés qui représentent nos voix et nos espoirs, pour ce premier documentaire réalisé de manière alternative aux grands systèmes audiovisuels”, nous confiait récemment Stéphanie Muzard Le Moing, co-réalisatrice du film. Culture et agriculture: même combat! C’est par la grâce des souscripteurs citoyens, associatifs, militants, résistants du quotidien et de la terre, des échanges et des rencontres humaines, que ce documentaire a pu battre la campagne des régions de France”.

“Mes pensées, poursuivait-elle, vont aujourd’hui au monde paysan qui souffre de son industrialisation et des dérives d’une agrochimie toujours plus insensée, faisant chaque jour des victimes civiles: des champs aux assiettes, de notre environnement à notre santé, de notre économie à notre survie.  Il n’y a nul besoin d’aller dans des contrées lointaines pour constater et résoudre. Seule la volonté d’intérêt supérieur, poliéthique et/ou citoyenne, globale ou locale, peut soutenir la métamorphose déjà en place et plus que jamais nécessaire pour la survie de l’humanité. J’aimerais que l’appel des peuples puissent être entendu par les tenants des futiles intérêts privés et ‘courtermistes’. Le véritable progrès est simple à la vérité: résoudre une crise avant tout humaine. »

Et ma collègue Catherine Grèze, députée européenne Europe Ecologie de répondre en écho: “Nous sommes ravis que « sans terres et sans reproches » soit diffusé au sein du parlement européen. Notamment parce qu’il nous rappelle que les « Sans terres », ces paysans qui, faute de pouvoir accéder aux terres agricoles ne peuvent exercer leur métier, ne se trouvent pas qu’en Amérique du Sud. Ces témoignages de « résistants » du Quercy nous éclairent sur les failles de notre système agricole et nous invitent à les prendre en compte lors des débats à venir sur la réforme de la PAC. »

novembre 15, 2010 at 12:09 Laisser un commentaire

Small is beautiful, c’est par où demain? Débat avec Agnès Fouilleux, vendredi 12 à Paris

« Loin d’asséner, comme ce fut souvent le cas, de belles images spectaculaires de légumes à perte de vue et de poulet en batteries, Small is beautifull donne à comprendre. (…) Agnès Fouilleux alterne discours et travaux pratiques, pour suggérer que le modèle dominant n’est pas une fatalité », écrivait Jean-Luc Douin, dans l’édition du Monde du 10 novembre. Son coup de coeur: «Small is beautiful», film militant d’Agnès Fouilleux. Mais au-delà, une prise de conscience quant à direction prise ces dernières années par notre agriculture européenne, entre non sens et dangerosité. Un regard aussi, sur les lobbies industriels et les lobbies citoyens émergents aussi. Un espoir, aussi: qu’à l’heure de la renégociation de la PAC, la fatalité n’existe pas, pour peu que l’on s’en donne, ensemble les moyens. Autant dire que Small is beautiful engage le débat. Un débat nécessaire que nous conduirons, demain soir avec Agnès Fouilleux, à l’Espace Saint-Michel, à Paris.

novembre 11, 2010 at 7:49 1 commentaire


Livre : La Biodiversité, Une Chance…

Twitter