Posts tagged ‘biodiversité’

Fin de mandat avec France3 et le journal l’Alsace

10463004_674375809319951_2408585805080816103_n

juillet 2, 2014 at 4:31 1 commentaire

Tribune – Notre avenir, notre biodiversité, notre Europe

Aujourd’hui, 22 mai, nous célébrons la Journée Mondiale de la Diversité Biologique, à quelques mois du prochain sommet mondial en Corée du Sud. L’indifférence perdure face à une tragédie silencieuse, la plus grande crise que l’humanité aura à connaître dont elle est pour la première fois dans l’histoire à la fois la cause et la principale victime.

Retrouvez le reste de la tribune sur le site Slate.fr

mai 23, 2014 at 12:50 Laisser un commentaire

Le programme européen LIFE finance la protection du Grand Hamster d’Alsace

Grand Hamster d'ALsace

 

Le programme européen LIFE (L’Instrument Financier pour l’Environnement) va financer à 50% le projet LIFE ALISTER mené par le Conseil régional d’Alsace et qui vise à protéger le Grand Hamster d’Alsace. Cet animal emblématique de la biodiversité alsacienne a en effet vu sa population diminuer de manière dramatique au cours des trente dernières années, en raison notamment d’une fragmentation croissante de son habitat.

Le programme LIFE ALISTER vise à développer de nouvelles approches, notamment sur les plans de l’agriculture  pour préserver cette espèce menacée, et concilier activité humaine et protection de la biodiversité.

Je me réjouis de voir que les fonds européens LIFE, que je me suis battue pour renforcer et étendre lors des débats au Parlement européen, viennent financer un projet aussi important sur le plan de la biodiversité, et donc également économiquement et socialement. Le grand Hamster, outre sa valeur symbolique, est un indcateur de la vitalité des écosystèmes alsaciens, et nous devons tout faire pour le protéger. C’est cette obligation que la Cour de Justice de l’Union européenne rappelait à la France en 2011 lorsqu’elle a jugé les mesures de protection mises en place insuffisantes.

Plus d’informations sur le projet LIFE ALISTER à ce lien: http://www.region-alsace.eu/actualites/2014/05/06/lancement-du-projet-life-alister-2810

mai 8, 2014 at 4:15 Laisser un commentaire

Signature du Règlement européen de mise en oeuvre du Protocole de Nagoya

Martin SCHULZ - EP President, Dimitris KOURKOULAS Deputy Minister of Foreign Affairs, Sandrine BELIER, Matthias GROOTE

Le Président du Parlement européen Martin Schulz a signé le règlement européen de ratification et de mise en oeuvre du Protocole de Nagoya, dont j’ai été la rapporteure principale. La cérémonie s’est tenue à Strasbourg en présence de la Présidence Grecque du Conseil ainsi que du président de la Commission Environnement du Parlement, Matthias Groote.

 

La signature de ce règlement conclut un travail de deux ans pour doter l’Union européenne de son premier outil en faveur de la biodiversité depuis 1992 et d’un mécanisme de lutte contre la biopiraterie.

Pour plus d’informations sur ce Règlement, vous pouvez retrouver l’ensemble de mes article ssur le sujet à ce lien.

avril 16, 2014 at 4:00 2 commentaires

L’UE se dote enfin des moyens de lutter contre les espèces exotiques envahissantes

COMMUNIQUÉ DE PRESSE – Strasbourg, 16 avril 2014
 
 
Le Parlement européen a approuvé aujourd’hui un projet de règlement visant à contrôler les espèces exotiques envahissantes dans l’Union européenne. Il s’agit d’espèces naturelles, végétales ou animales, initialement non-endémiques au territoire de l’Union mais qui y ont été importées, volontairement ou non, et causent des dégâts environnementaux, sanitaires et économiques souvent considérables.
 
Sandrine Bélier, députée européenne écologiste du Grand Est, se félicite de ce vote:
 
« Je me réjouis que le Parlement européen ait adopté ce texte important. Avec un coût économique estimé à 12 milliards d’euros par an, des problèmes sanitaires importants et des écosystèmes fragilisés, l’Union européenne ne pouvait plus fermer les yeux sur la menace que représentent aujourd’hui les espèces exotiques envahissantes.
 
Il était important de bâtir une approche européenne sur les espèces exotiques envahissantes car celles-ci se répandent souvent sur plusieurs pays. Grâce à ce texte, c’est chose faite: nous pourrons lutter contre l’introduction de nouvelles espèces dangereuses sur le territoire de l’Union. Les États devront aussi établir des plans de gestion pour celles qui ont déjà été introduites.
 
Je me félicite que les dérogations demandées par certains États et certains lobbys, notamment du vison, aient été considérablement limitées car cela aurait nui à l’efficacité de la lutte contre les espèces exotiques envahissantes en Europe.
 
Le principe pollueur-payeur s’appliquera enfin pour les espèces envahissantes car tout opérateur qui introduira une espèce interdite s’exposera à des sanctions. C’est une bonne nouvelle pour les secteurs économiques, notamment l’agriculture, l’aquaculture et l’apiculture, qui souffrent des dégâts causés par certaines de ces espèces ».

 

avril 16, 2014 at 2:00 Laisser un commentaire

Semaine européenne des abeilles et des pollinisateurs 2014 : les Verts ne se démobilisent pas

Les abeilles et les pollinisateurs sont des bio – indicateurs de la biodiversité et de la sécurité alimentaire : quand ils commencent à mourir en grand nombre alors quelque chose ne va vraiment pas avec le système.Dans le cadre de la Semaine européenne des abeilles et des pollinisateurs 2014, le Groupe des Verts / ALE organise une série d’événements du 1er au 4 Avril pour mettre en évidence qu’une agriculture sans pesticide et sans OGM est une condition nécessaire pour des abeilles et des pollinisateurs en bonne santé .

Cette même semaine, Bruxelles accueille une série de conférences sur les abeilles et la pollinisation. L’une d’elles , la Bee Week Conference , a lieu pour la troisième année consécutive au Parlement européen . Une autre conférence se concentre sur les pollinisateurs dans l’agriculture . Une troisième, sur la santé des abeilles , sera organisée par la Commission européenne. Deux de ces trois conférences sont soutenues par l’industrie agro -chimique et des organisations connexes. Elles tentent ainsi d’orienter le débat actuel sur la question de la mortalité des pollinisateurs en oubliant de mentionner que la forte toxicité des produits qu’ils vendent est l’une des principales causes de l’effondrement des populations d’abeilles.

Retrouvez des images de notre action devant le Parlement européen où l’industrie avait monté un « jardin des abeilles ».

La campagne « Donnons une chance aux abeilles »

avril 2, 2014 at 6:07 Laisser un commentaire

Loi biodiversité: Un projet ambitieux sans grands moyens

medium_7936877338COMMUNIQUE DE PRESSE – Strasbourg, le 27 mars 2014

Le projet de loi sur la biodiversité était présenté aujourd’hui par Philippe Martin, Ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, en Conseil des Ministres.

Sandrine Bélier, députée européenne et membre du Conseil national de la transition écologique (CNTE), institution qui a rendu un avis sur ce projet le 17 décembre dernier, réagit:

 » Je me réjouis que le projet de loi transpose le Règlement européen de mise en oeuvre du Protocole de Nagoya, que j’ai fait adopter au Parlement européen le 11 mars dernier. Ce texte permettra à la France de lutter plus efficacement contre la biopiraterie et d’encadrer l’usage de ses ressources génétiques, dont elle est l’un des principaux fournisseurs mondiaux.

La perte de biodiversité coûtera 7% du PIB mondial aux États si rien n’est fait prochainement. En France, ce sont près de 80% des habitats naturels qui sont dégradés. Les causes sont multiples: pollution aux produits chimiques, déforestation, urbanisation, le tout aggravé par le changement climatique.

Face à ces menaces, je salue la création d’une Agence française de la biodiversité (AFB), qui traduit la volonté du Gouvernement de se doter d’un outil à la hauteur des enjeux. Cependant, de sérieux doutes subsistent au regard de ses moyens financiers et de son articulation avec les organismes existants. Le Parlement devra donc agir lui apporter des moyens nouveaux et éviter d’ajouter au mille-feuille administratif.

Je regrette vivement que le projet de loi n’accorde aucune attention à la protection des sols, alors qu’ils accueillent 25% de la biodiversité mondiale et sont mis en danger par des politiques d’aménagement insuffisamment contrôlées.

Enfin, l’affirmation du principe de compensation dans le projet de loi ne doit pas faire oublier qu’en matière de biodiversité, mieux vaut prévenir que guérir. Ce principe ne doit plus devenir l’alibi de projets inutiles et coûteux financièrement et environnementalement. »

mars 28, 2014 at 3:15 Laisser un commentaire

Articles précédents


Livre : La Biodiversité, Une Chance…

Facebook

Twitter