Gaz de schiste: pas d’obligation d’étude d’impact environnemental en Europe

mars 12, 2014 at 1:35 Laisser un commentaire

COMMUNIQUÉ DE PRESSE – Strasbourg, 12 mars 2014

Le Parlement européen a définitivement adopté la révision de la directive portant sur les évaluations d’impact environnemental (EIE) de certains projets publics et privés. Les eurodéputés écologistes ont voté contre cet accord législatif qui n’inclut pas les activités d’exploration et d’extraction des gaz de schiste dans la liste des activités devant obligatoirement faire l’objet d’une EIE.

Sandrine Bélier, rapporteure pour le groupe des Verts au Parlement européen sur ce texte, regrette ce résultat:

« Malgré les avancées apportées par ce texte, nous ne pouvions pas cautionner l’autorisation absurde donnée aux États-membres d’exonérer d’études d’impact environnemental les projets utilisant la fracturation hydraulique, seule méthode disponible pour l’exploration et l’extraction

La fracturation hydraulique, la seule technique employée pour extraire les gaz de schiste, est une méthode dangereuse et interdite en France. Ses impacts sur la santé et l’environnement ne sont plus à prouver : contamination chimique des nappes phréatiques, destruction des paysages, et bien sûr effets délétères sur le climat.

Tout ceci justifiait de réviser l’annexe 1 du règlement, qui liste les projets devant obligatoirement faire l’objet d’une EIE, et d’y inclure les projets de fracturation hydraulique. Les EIE permettent d’assurer un niveau minimal de protection et de participation du public et ce texte aurait pu empêcher que ces projets soient imposés à une opinion publique européenne qui les rejette massivement.

Hélas, après avoir obtenu que la Commission européenne ne réglemente pas la fracturation hydraulique, certains pays et les grands énergéticiens continuent leur travail de sape pour rendre l’extraction des gaz de schiste la plus simple et rentable possible, au mépris de l’environnement et de la santé des Européens.

La fracturation hydraulique doit être purement et simplement interdite dans l’Union européenne. Au grand minimum, une étude d’impact environnementale complète doit informer la décision d’autoriser ou non de tels projets. »

Advertisements

Entry filed under: Communiqués. Tags: , , , , .

L’UE se dote d’un outil de lutte contre la biopiraterie et en faveur de la biodiversité ACTA / Affaire Colin – Lesage: Menace sur les lanceurs d’alertes en France

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Livre : La Biodiversité, Une Chance…

Twitter


%d blogueurs aiment cette page :