Émissions de CO2 des voitures neuves: le manque d’ambition européen est une mauvaise nouvelle pour la réindustrialisation

février 25, 2014 at 3:02 Laisser un commentaire

COMMUNIQUE DE PRESSE – Strasbourg, le 25 février 2014

Le Parlement européen a adopté aujourd’hui un règlement portant sur la mise en œuvre de l’objectif européen d’émissions de CO2 des voitures neuves, instauré par le paquet énergie-climat de 2008. Alors que celui-ci prévoit un taux d’émission moyen de 95 grammes de CO2 /km en 2020, ce texte précise comment les constructeurs automobiles pourront atteindre cet objectif. Sandrine Bélier, députée européenne écologiste de la région Grand Est (Alsace, Bourgogne, Champagne-Ardenne, Franche-Comté et Lorraine) réagit à ce vote:

« Le manque d’ambition de ce texte est une très mauvaise nouvelle pour nos régions industrielles, qui auraient pu accueillir les emplois générés par la transition écologique du secteur automobile. Alors que l’emploi dans le secteur automobile a diminué de plus de 25% en Lorraine et de 20% en Franche Comté entre 2001 et 2011, des objectifs plus forts auraient pu stimuler la recherche et créer de nombreux emplois industriels chez les constructeurs et leurs sous-traitants. Ce texte représentait une opportunité pour inciter les constructeurs automobiles à favoriser le développement de véhicules plus propres et économes en carburant. Il aurait aussi pu permettre de favoriser les bons élèves de la classe européenne, dont font partie les constructeurs français, qui produisent déjà des voitures parmi les moins polluantes au monde.

Malheureusement, sous la pression du gouvernement Merkel, le texte a été affaibli pour protéger les intérêts des constructeurs de voitures de luxe, notamment en Allemagne. Les mesures de flexibilité introduites dans ce texte font que l’objectif de 95 grammes de CO2 par km, lui-même peu ambitieux, pourra n’être atteint qu’en 2023 au lieu de 2020. Il s’agit également d’une mauvaise nouvelle pour les conducteurs, dont les frais de carburant auraient pu diminuer de plus de 750€ si les objectifs adoptés avaient été plus ambitieux. Il s’agit enfin d’une mauvaise nouvelle pour le climat, car ce sont 50 millions de tonnes2 de CO2 de plus qui seront émises dans l’atmosphère entre 2020 et 2023.

Je regrette que les intérêts économiques d’arrière-garde aient une nouvelle fois primé sur l’intérêt général européen et appelle les constructeurs français à poursuivre leurs efforts pour développer une automobile propre et innovante.“

Contacts Presse
Sandrine Bélier – 0760701973
Bureau de Strasbourg – 0388175150

Advertisements

Entry filed under: Communiqués. Tags: , , , , , , , , .

Intervention de Sandrine Bélier sur LCI – 24 février 2014 Intervention de Sandrine Bélier en soutien à Emmanuel Giboulot – 24 février 2014

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Livre : La Biodiversité, Une Chance…

Facebook

Twitter


%d blogueurs aiment cette page :