Miel et OGM : Les OGM sont protégés aux dépens des apiculteurs

janvier 15, 2014 at 12:39 1 commentaire

COMMUNIQUÉ DE PRESSE – Strasbourg, le 15 janvier 2014

Logo de la campagne des Verts "Donnons une chance aux abeilles"

Logo de la campagne des Verts « Donnons une chance aux abeilles »

Le Parlement européen a voté aujourd’hui sur la proposition de révision des règles européennes sur le miel. Une majorité de députés a adopté la proposition de la Commission européenne. En conséquence, la présence de pollen OGM dans le miel ne sera pas indiquée sur l’étiquette.

Sandrine BELIER et José BOVE, députés du Groupe des Verts/ALE et membres des commissions Environnement et Agriculture critiquent ce vote :

« Depuis l’apparition des OGM dans nos champs, de nombreuses inquiétudes existent concernant le devenir des abeilles et du miel. L’utilisation des OGM est associée à l’usage de pesticides et à un modèle d’agriculture non favorable au bien-être de l’abeille, des apiculteurs, des agriculteurs et des consommateurs qui sont d’ailleurs clairement opposés à la présence d’OGM dans leur nourriture.

Suite à l’arrêt de 2001 de la Cour de Justice de l’Union européenne (1) qui impose que le miel contenant du pollen OGM soit étiqueté, la Commission européenne a préféré présenter une révision de la directive miel qui évite cet étiquetage par une astuce sémantique qui permet de considérer le pollen OGM comme un constituant naturel du miel. Les Verts au Parlement européen se sont mobilisés aux côtés des associations et des professionnels du secteur afin de rejeter cette proposition hypocrite.

Pourtant, une majorité de parlementaires européens a aujourd’hui refusé que le miel soit étiqueté en acceptant la proposition de la Commission, aux dépens des apiculteurs qu’elle prétend protéger. En cachant la contamination du miel par des OGM aux consommateurs, ce sont les producteurs d’OGM qui sortent gagnants face aux apiculteurs qui souhaitent produire du miel sans OGM. Il est simplement intolérable qu’on refuse aux ruches et aux apiculteurs européens la protection qui est offerte aux agriculteurs face aux cultures et à la contamination par les OGM. »

(1) En 2011, la Cour de Justice de l’UE a établi que du miel contaminé avec du pollen de maïs MON810 était soumis à une obligation d’étiquetage (au-delà d’une présence de 0.9% de pollens issus d’OGM autorisés dans l’alimentation humaine). En toute logique, on devrait donc appliquer au miel des principes essentiels de la réglementation sur les OGM.

Advertisements

Entry filed under: Uncategorized. Tags: , , , , , , .

Déchets : Le Parlement européen s’attaque aux déchets plastiques Biodiversité : Le Parlement européen agit contre la criminalité liée aux espèces sauvages

Un commentaire Add your own

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Livre : La Biodiversité, Une Chance…

Twitter


%d blogueurs aiment cette page :