Faire de Doha une étape qui compte vers un nouvel instrument ambitieux

novembre 30, 2012 at 2:00 Laisser un commentaire

1605083031_ID3486368_26_doha_afp_101358_026K32_1195 pays sont actuellement réunis pour avancer dans la lutte contre le dérèglement climatique lors de la 18e Conférence des Parties de la Convention Cadre des Nations Unies sur le Changement Climatique à laquelle je me rendrai du 03 au 07 décembre.

Mais le chemin vers un nouvel instrument international pour lutter contre le changement climatique semble trop lent et trop long, alors même que le contexte nous rappelle chaque jour à l’urgence d’agir et nous invite à ne tolérer aucun recul à Doha. En attendant 2015, date à laquelle un nouveau traité international doit venir remplacer le Protocole de Kyoto, chaque rendez-vous de la Communauté internationale doit marquer une étape, un renforcement des engagements à prendre les mesures de nature à limiter le réchauffement climatique en deçà de 2 degrés. La 18ème COP à Doha ne peut faire exception.

Si la première semaine de ce type de sommet sert traditionnellement à se jauger et adopter des postures de tigres de papiers, les jours qui viennent vont s’avérer cruciaux. Le Qatar, malgré son statut de pays le plus pollueur par habitant et ses récentes déclarations en faveur du développement de l’exploitation des gaz et pétroles de schistes, porte la responsabilité de la réussite ou l’échec de ce sommet.

Il devrait pouvoir compter sur la détermination de l’Union européenne. Une détermination ambitieuse réaffirmée dans la résolution adoptée par le Parlement européen, la semaine dernière : pour un objectif de réduction de 30% de nos émissions de CO2, une seconde période d’engagement du Protocole de Kyoto, l’arrêt des subventions néfastes aux énergies fossiles, et pour lever le blocage de la Pologne et de la Russie sur l’annulation de « l’air chaud » que sont les quotas d’émissions en excès provenant de la première phase de Kyoto.

Advertisements

Entry filed under: Uncategorized.

Fukushima, un risque de contamination toujours bien réel ArcelorMittal : Florange ne doit pas devenir Gandrange

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Livre : La Biodiversité, Une Chance…

Twitter

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.


%d blogueurs aiment cette page :