Fukushima, un risque de contamination toujours bien réel

novembre 29, 2012 at 7:13 4 commentaires

Un an est demi que le terrible évènement de Fukushima a eu lieu et les séquelles sont toujours mesurables. Ce désastre humain et technologique restera dans l’histoire de ce début de siècle comme l’échec d’une politique énergétique basée sur une foi inébranlable mais erronée de la maîtrise humaine de l’énergie nucléaire.

Jeudi 29 novembre, j’ai pris la parole en Commission ENVI au nom du groupe des écologistes européens, en l’absence de ma collègue Michèle Rivasi qui suit ce dossier, pour formuler une objection au règlement d’exécution adopté par la Commission européenne qui permet un assouplissement des contrôles effectués sur les aliments en provenance du Japon, et plus particulièrement des 12 préfectures touchées par la catastrophe nucléaire de Fukushima du 11 mars 2012.

Mon objection vise aussi bien le fond que la forme de cette nouvelle mesure.

Sur le fond, la situation à Fukushima est malheureusement loin d’être stable ni même sous contrôle. Relâcher nos contrôles sur des aliments en provenance du Japon serait jouer avec la santé des citoyens européens et prendre des risques inconsidérés. De nouveaux rejets ne sont pas à exclure comme dans tout accident nucléaire. Il faut donc continuer à assurer une traçabilité stricte de contaminations potentielles des produits alimentaires.

Sur la forme ensuite, ce règlement a été adopté sans que le Parlement européen ne soit consulté.

Mon intervention et la réponse de la Commission :

Publicités

Entry filed under: Uncategorized.

Le Parlement européen réaffirme l’urgence absolue d’agir pour Doha Faire de Doha une étape qui compte vers un nouvel instrument ambitieux

4 commentaires Add your own

  • 1. Gourvénec  |  décembre 12, 2012 à 7:03

    Bonsoir,

    à l’heure où je vous écris la vidéo postée sur Youtube a été visionnée 122 fois.
    Je suis allé voir sur le site officiel d’EELV si ce grave sujet est traité: j’ai rentré votre nom dans le moteur de recherche. Il n’y a rien.

    Ce sujet, je le répète, est très grave (au point même que le commissaire dont les propos sont surréalistes, totalement irresponsables,finit par s’étrangler).
    Et vous allez vous contenter de mettre cette information sur votre blog?

    Merci de votre réponse.
    T. Gourvénec

    Réponse
    • 2. sandrinebelier  |  décembre 14, 2012 à 4:30

      J’ai transmis votre message dont je vous remercie. Et comme vous vous pouvez vous en douter, mon engagement et actions ne se limitent pas à ce que je peux mettre sur ce blog. Avec mes collègues au Parlement européen nous continuons à travailler sur cette question.

      Réponse
  • 3. Lisa Sion  |  novembre 27, 2013 à 4:38

    Bonjour Sandrine, désolé mais toutes les interventions monocordes de fonctionnaires en poste, surtout lorsqu’ils énumèrent des chiffres et des dates, sont insupportables. Meme la votre est teintée de cette timidité à vous exprimer en public, dans cette vaste salle à moitié vide. Si vous voulez que votre vidéo soit vue, installez vous dans vortre bain moussant, refaites la bande son de votre question dès que vous etes zen et placez la en fond d’écran…
    Ca s’appelle faire le buzz !

    Réponse
    • 4. Franque  |  mai 1, 2014 à 7:51

      la critique, il n’y a rien de plus facile, je dis merci à Sandrine de nous défendre

      Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Livre : La Biodiversité, Une Chance…

Twitter


%d blogueurs aiment cette page :