Stress-Tests nucléaire européen : des centrales françaises dans le viseur de l’UE pour défaillance de sécurité

octobre 4, 2012 at 5:13 Laisser un commentaire

Ce matin, je participais en tant que députée européenne membre de la Commission Environnement, Santé publique et Sécurité alimentaire à l’audition du Commissaire européen à l’Energie Gunther Oettinger. Venu présenter le résultat officiel des tests de résistance menés sur les quelques 134 réacteurs européens en exercice, le Commissaire a été pris à parti dans un débat houleux au Parlement européen à Bruxelles.

A la suite de l’audition, il me paraît clair que : « La France est concernée par plus d’une centaine de recommandations du rapport. Rapport qui souligne des failles de sécurité pour plusieurs unités françaises qui devront être mises aux normes pour continuer de fonctionner. Malheureusement et sans surprise, à l’issue de cette série de contrôles, dont la rigueur reste encore discutée (seules 54 centrales sur 132 ont été effectivement visitées), s’impose la conclusion que la sureté du nucléaire en Europe n’est pas suffisamment garantie par les opérateurs et les autorités publiques.

En tant qu’élue du Grand Est, je vous confie également mon inquiétude concernant notamment les résultats pour les centrales de ma circonscription. « Les centrales de Chooz et Cattenom sont pointées dans le rapport car elles présentent, d’importantes défaillances de sécurité. Fessenheim, contrairement aux deux précédentes, n’a pour sa part, pas fait l’objet de visite in-situ et a été évaluée sur « papier » (rapports de l’ASN). Au regard des risques présents et de l’importance des bassins de population à proximité des centrales, la remise aux normes est un impératif des plus urgents. L’urgence est d’assurer la sécurité! Et le choix politique qui devra être fait est celui de lourds et importants investissements financiers de sécurisation ou d’investir cet argent dans l’arrêt et le démantèlement de ces installations à hauts risques. Au Parlement européen, avec les écologistes je soutiendrai les propositions formulées par le Commissaire Oettinger de révision et renforcement des exigences de la directive sur la sûreté nucléaire et veillerai à ce que les investissements qui sont aujourd’hui évalués à une fourchette entre 10 et 25 milliards d’euros ne soient pas dépensés en vain et ne profitent pas du budget européen. Charge au gouvernement français de prendre la mesure de sa responsabilité et d’engager, plus vite que prévu, la transition énergétique de la France annoncée par François Hollande lors de la Conférence environnementale ».

Une version complète du rapport sera présentée par la Commission européenne et soumis aux chefs d’Etat et de gouvernement lors du sommet qui se tiendra les 18 et 19 octobre. Les documents publiés aujourd’hui par la Commission européenne sont d’ores-et-déjà disponibles ici.

Publicités

Entry filed under: Uncategorized. Tags: .

L’UE propose une réglementation européenne pour lutter contre la biopiraterie Ouverture du sommet mondial pour la biodiversité : « Combien pour stopper la crise ? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Livre : La Biodiversité, Une Chance…

Twitter


%d blogueurs aiment cette page :