Le nucléaire au cœur des débats de la commission des pétitions

janvier 12, 2012 at 8:13 Laisser un commentaire

Ce jeudi 12 janvier 2012, la commission des pétitions a examiné six pétitions dénonçant les risques causés par l’utilisation de l’énergie nucléaire au niveau européen. L’examen de ces pétitions a mis en lueur la préoccupation grandissante des citoyens européens sur ce sujet, notamment suite à la catastrophe de Fukushima.

Ces pétitions portent sur des cas différents: l’impact des centrales nucléaires sur la nature environnante, la menace causée par les centrales nucléaires situées le long des frontières extérieures de l’UE dans des pays comme la Russie, les règles de sûreté, etc. Mais malgré les approche diverses du problème, toutes ces pétitions révèlent une préoccupation commune. Tous les pétitionnaires expriment en effet leur incompréhension face aux règles actuellement en place pour encadrer les risques nucléaires et exigent leur renforcement, voire même une sortie progressive du nucléaire.

Durant cette réunion, la Commission européenne a rappelé qu’il appartient aux Etats membres de décider d’opter ou non pour l’énergie nucléaire. Dans le cas où les Etats membres y auraient recours, ils se doivent alors de respecter le droit en vigueur dans l’UE, notamment les directives sur la sûreté nucléaire et sur les déchets nucléaires. En parallèle, la Commission a simplement rappelé la mise en place des tests de résistance et a assuré qu’elle souhaitait améliorer la réglementation en vigueur afin de maintenir un niveau de sûreté élevé dans l’Union européenne.

Suite à la réponse de la Commission, les pétitions dénonçant le principe de l’utilisation de l’énergie nucléaire en général et exigeant un renforcement de la réglementation sont désormais closes. En revanche, la pétition finlandaise qui dénonce la construction d’une centrale nucléaire dans un site à la nature remarquable reste ouverte. Les parlementaires resteront vigilants quant aux possibles impacts de cette centrale sur les habitats environnants et les espèces qu’ils abritent.

De même, la pétition mettant en avant les dangers des centrales situées le long des frontières de l’UE reste également ouverte. En effet, si la Russie a annoncé sa volonté de s’aligner sur les réglementations européennes dans le domaine du nucléaire, d’autres pays comme le Bélarus sont encore bien loin d’atteindre les standards de l’UE. Cette pétition sera également transmise au Parlement russe pour informer les autorités des préoccupations des citoyens de l’UE en la matière.

L’examen de ces pétitions est d’autant plus d’actualité que l’Agence de Sûreté Nucléaire française a rendu un rapport le 3 janvier dernier dans lequel elle souligne la nécessité d’investir dans des mesures pour renforcer la sûreté des centrales nucléaires françaises… et que la Cour des comptes pointe des incertitudes sur le coût de la filière nucléaire française

Publicités

Entry filed under: Uncategorized.

Voeux 2012 de Sandrine Bélier Forêts à vendre et à détruire ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Livre : La Biodiversité, Une Chance…

Twitter


%d blogueurs aiment cette page :