Gaz de schiste : Appel à une législation européenne interdisant à minima la fracturation hydraulique

octobre 4, 2011 at 2:06 Laisser un commentaire

L’annonce par le gouvernement français de l’abrogation de trois permis d’exploration des gaz de schiste dans le Sud de la France est une étape encourageante dans la lutte contre l’exploitation de cette énergie fossile non-conventionnelle mais elle ne doit pas faire oublier que de nombreux autres permis subsistent, en France comme dans le reste de l’Europe.

Aujourd’hui, mardi 4 octobre, sera présentée en Commission Environnement l’étude du Parlement européen sur les impacts de l’extraction des huiles et gaz de schiste sur l’environnement et la santé humaine. Cette étude reconnaît la nature « inévitable » des impacts environnementaux de l’extraction de gaz de schiste et appelle à une révision de la législation européenne afin de mieux encadrer ces risques.

L’étude du Parlement est claire : elle reconnaît des impacts sur l’air et les nappes phréatiques et fait état de nombreux accidents répertoriés aux USA et de leurs dommages non négligeables pour l’environnement et la santé humaine. Selon l’étude, l’extraction de gaz de schiste contribue également à augmenter les émissions de gaz à effet de serre. Tous les éléments sont donc en notre possession pour affirmer qu’il nous faut, dès maintenant, une législation européenne qui, à minima, interdise la fracturation hydraulique sur tout le territoire européen!

L’étude démontre que les gaz de schiste ne sont pas la réponse à l’indépendance énergétique de l’Europe. L’Europe doit s’engager dans les économies d’énergie alors pourquoi s’entêter dans la voie des gaz de schiste alors que leur exploitation freinera le développement des énergies renouvelables ? Il est temps de mettre un terme à l’exploitation des gaz de schiste en Europe. Le bilan coût-avantage est clair et doit conduire la Commission européenne à prononcer immédiatement un moratoire sur toute exploitation.

*Le lien vers l’étude du Parlement : http://www.europarl.europa.eu/document/activities/cont/201107/20110715ATT24183/20110715ATT24183EN.pdf

Advertisements

Entry filed under: Uncategorized.

Violation avérée des droits fondamentaux : l’Union Européenne doit rejeter le traité ACTA Vers l’adoption de mesures concrètes pour la reconstitution des stocks de thon rouge ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Livre : La Biodiversité, Une Chance…

Facebook

Twitter


%d blogueurs aiment cette page :