Grand Contournement Ouest de Strasbourg : le Parlement européen demande des compléments d’information à l’Etat français

mai 24, 2011 at 1:52 1 commentaire

Ce matin, mardi 24 mai 2011, la Commission des Pétitions du Parlement européen auditionnait les pétitionnaires « GCO-Non Merci » et « Alsace Nature » qui contestent le décret du 23 janvier 2008 déclarant d’utilité publique le Grand Contournement Ouest de Strasbourg (GCO). La Commission avait jugé recevable cette pétition pour violation du droit communautaire. Le reproche principal fait au projet : le non respect de la directive Habitats (Natura2000)*.

Après avoir entendu les pétitionnaires, représentés par Luc Hubert sur le contexte du dossier et Pierre-Antoine Deetjen sur les éléments juridiques, les parlementaires ont demandé des justifications et compléments d’information à l’Etat français concernant l’impact du projet sur les trois principales espèces menacées : le grand hamster, le pélobate brun et le crapaud vert.

Le Parlement européen vient d’envoyer un signal important. Il rejoint l’avis d’une grande partie de citoyens alsaciens qui s’oppose à ce projet, particulièrement destructeur sur le plan social et environnemental, depuis des années. La préservation du grand hamster a pris aujourd’hui une dimension emblématique pour la protection de la nature au niveau européen.

Le projet de GCO aboutit à condamner la présence du grand hamster en France. Au lendemain de l’annonce des stratégies européenne et nationale pour la biodiversité, et face au constat d’échec des politiques précédentes de lutte contre la perte de la biodiversité, la cohérence et la responsabilité doivent conduire à abandonner ce projet des années 60 dont l’inutilité est avérée. S’assurer de la préservation du grand hamster en Alsace est l’assurance d’une politique qui garantit le bien-être et le cadre de vie des habitants touchés par le projet, et obligera les autorités nationales et locales à repenser leur plan de mobilité.

* Pour les espèces suivantes : le crapaud vert, le pélobate brun et le grand hamster. A noter que la population du grand hamster en France est passée de 1.167 en 2001 à un chiffre variant entre 161 et 174 en 2007. La France fait l’objet d’une procédure de manquement lancée en septembre 2009 par la Commission européenne pour sa protection insuffisante du Grand Hamster, notamment en Alsace. L’arrêt de la Cour de Justice de l’Union Européenne sera rendu le 9 juin prochain.

Advertisements

Entry filed under: Uncategorized.

Stratégie nationale pour la biodiversité : où sont les engagements de Nagoya*? E-G8 : Neutralité, partage, ils sont passés à côté

Un commentaire Add your own

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Livre : La Biodiversité, Une Chance…

Twitter

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.


%d blogueurs aiment cette page :