Fukushima, un an après : Devoir de mémoire ET Obligation d’agir!

mars 9, 2012 at 12:59   Poster un commentaire

Il y a un an, La catastrophe nucléaire, dont on nous garantissait qu’elle était impossible en ce début de 21ème siècle, se produisait à Fukushima. Sous le choc comme de nombreux français et françaises, nos regards tournés vers le Japon avec inquiétude et empathie…

J’imaginais alors que cela changerait la donne des politiques énergétiques, notamment en France. Nous pouvions, sans naïveté, tous penser que cette nouvelle réalité entrainerait une réflexion sur notre engagement dans le nucléaire et lancerait un vrai débat démocratique sur notre production et nos consommations énergétiques.

Mais rien de tel ne s’est passé ni en France, ni en Europe. Et encore aujourd’hui, certains responsables politiques refusent de voir, d’accepter de voir et de comprendre le message que nous adresse cet évènement majeur et tragique.

Nous, écologistes, nous n’oublions pas. Nous continuons de suivre les conséquences pour les citoyen-nes japonais-es, encore aujourd’hui, marqué-es dans leur chair et dans leur sol par cette catastrophe nucléaire. Nous appelons au devoir de mémoire mais aussi et surtout à l’obligation politique d’agir pour sortir du nucléaire! Et de s’y engager Maintenant!

Toute cette semaine, les euro-députés EELV au sein du Parlement, avec le groupe des écologistes européens se sont attachés à tenter de sensibiliser le plus grand nombre afin de comprendre la profondeur des dégâts au Japon et NE JAMAIS OUBLIER ce drame.

Se souvenir pour Agir! Agir pour engager la transition énergétique! Agir pour en finir avec le nucléaire! Parce-que c’est possible! Parce-qu’ "Une majorité de Français veulent sortir de ce risque majeur, même s’ils doutent encore de l’existence d’une alternative crédible. Il nous reste à les convaincre. A leur expliquer qu’une politique déterminée d’efficacité énergétique et d’économies d’énergie, alliée au développement des énergies renouvelables, constituent des formidables leviers pour échapper au risque tout en permettant de promouvoir de nouvelles filières industrielles créatrices d’emplois, et d’améliorer le pouvoir d’achat et le confort dans nos logements et les transports.

La sobriété énergétique est désormais plus que jamais au cœur des décisions politiques européennes, avec la future directive sur l’efficacité énergétique. Contrairement aux bobards qu’on nous répétait, on sait désormais que la sortie du nucléaire ne nous coûtera pas plus cher que son maintien (son coût est évalué à 410 milliards d’euros, contre 470 milliards d’euros pour le renouvellement du parc). Le potentiel en termes d’emplois qualifiés et non délocalisables se chiffre en centaines de milliers. Des alternatives énergétiques existent. Elles sont la clé d’une nouvelle révolution industrielle, en France et ailleurs." Lire le texte complet de cette tribune "Il existe une alternative crédible au nucléaire" signée par les 15 euro-députés EELV publiée le 8/03/2012 dans Libération.

Entry filed under: Uncategorized. Tags: .

ACTA est sorti de l’ombre au Parlement européen! Contre ACTA parce-que AUSSI Pour la Biodiversité et la Liberté de notre Agriculture et alimentation!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Twitter

Commentaires récents


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 48 followers

%d bloggers like this: